Raspberry Screen

Vous disposez d'un écran HDMI à l'accueil de votre structure et voulez pouvoir afficher des infos qui tournent toute la journée comme un panneau d'affichage ?

Il vous faut :

Il ne reste plus qu'à tout installer, configurer et déposer vos docs dans la clef USB vierge pour qu'ils s'affichent.

Des liens utiles :

Principe général

On utilise une clef USB vierge formatée en Fat32 avec dedans :
* un dossier JPG
* un dossier MP4
* un dossier PDF

Et une distrib Raspbian bien configurée dans la Raspberry qui fait des trucs comme :
- si les dossiers n'existent pas sur la clef, un script les crée.
- si les dossiers existent, on convertit le PDF en une série d'images
- Enfin, on fait défiler en boucle le contenu des images et des MP4.

Et on programme une heure de démarrage et d'extinction, avec un fichier de config basique sur la clef.

heure_debut = 9:00
heure_fin = 17:00

Et on laisse la distrib tourner 24h/24h Si tu veux changer le contenu, tu éteinds la raspberry, tu changes le contenu de ta clef USB, tu rebranches et tu rallumes et ça repart… On se dispense des claviers, souris et on fait un truc simple !

Un bout de code partagé :

Mini-projet sur le dépot Git Framagit : https://framagit.org/cemea/raspiscreen

Option Programmation horaire

Demande supplémentaire : programmer la diffusion de contenus à des heures précises.

Solution : créer des dossiers nommés selon des formats adaptés : AAMMJJ-hhmm

Adapter un script pour faire tourner le contenu d'un dossier et tester si on a dépassé la date du dossier suivant. Si oui, on passe au dossier concerné.

date + "%"

TODO :

Ecrire les instructions d'installation du système Raspbian, en créer un préinstallé, faire la doc utilisateurs avec les formats qui vont bien (JPG, PNG, PDF, vidéos, sons ?)

1) Installation de Raspbian sur la carte MicroSD

Pour fonctionner, le Raspberry Pi va avoir besoin d'une carte MicroSD, sur laquelle se trouvera le système d'exploitation ainsi que tous les fichiers et programmes dont on a besoin. Pour installer le système d'exploitation Raspbian sur la carte MicroSD, on va pouvoir télécharger la dernière version (Stretch au 7 Sept 2017) en cliquant ci-dessous.

https://www.raspberrypi.org/downloads/raspbian/

Le téléchargement de la version complète “RASPBIAN STRETCH WITH DESKTOP” est conseillé.
Une fois Raspbian Stretch téléchargé, on va avoir besoin d'un logiciel qui permet l'écriture de l'image sur la carte MicroSD. Il en existe beaucoup. Parmi eux, Etcher est un outil graphique d'écriture sur carte SD qui fonctionne sur Mac OS, Linux et Windows, et qui est l'option la plus simple pour la plupart des utilisateurICEs. Etcher prend également en charge l'écriture d'images directement à partir du fichier zip, sans qu'aucun “dézippeur” ne soit requis.

Pour écrire votre image avec Etcher :

  • Téléchargez Etcher et installez-le
  • Insérez la carte SD à l'intérieur de votre lecteur de carte SD
  • Ouvrez Etcher et sélectionnez à partir de votre disque dur le fichier Raspbian .img ou .zip que vous souhaitez écrire sur la carte SD
  • Sélectionnez la carte SD sur laquelle vous souhaitez écrire votre image
  • Vérifiez vos sélections et cliquez sur “Flash!” pour commencer à écrire les données sur la carte SD

2) Démarrage du Raspberry Pi

Une fois la carte MicroSD prête, on peut l'insérer dans le Raspberry Pi à l'emplacement prévu à cet effet. Pour le premier démarrage, on va avoir besoin d'un écran avec une entrée HDMI, d'un clavier ainsi que d'une souris. Branchez le cable HDMI, la souris et le clavier au Raspberry en utilisant le port HDMI et les ports USB. Il ne nous reste plus qu'à le brancher à une alimentation MicroUSB 5V, 2A. Une fois branché, le Raspberry s'initialise et on peut maintenant apercevoir à quoi ressemble le bureau Raspbian sur celui-çi.

:!: Alternative :!:

Une autre solution est d'utiliser une carte préinstallée avec NOOBS ou bien de télécharger NOOBS et de l'installer sur une carte MicroSD.

NOOBS est un programme d'installation de systèmes d'exploitation facile qui contient Raspbian. Il fournit également une sélection de systèmes d'exploitation alternatifs qui sont ensuite téléchargés à partir d'Internet et installés. NOOBS Lite contient le même programme d'installation de systèmes d'exploitation sans Raspbian “préchargé”. Il fournit le même menu de sélection de systèmes d'exploitation permettant de télécharger et d'installer Raspbian et d'autres images.

Petite astuce geek pour se passer du clavier, de l'écran et de la souris :

Pour activer le SSH par défaut, il suffit de déconnecter la carte SD fraichement installée, et de la rebrancher, puis de monter la partition et de créer un fichier nommé ssh à la racine de la carte. Ainsi dès le démarrage, votre raspberry aura le SSH activé. A vous ensuite de retrouver son IP et de vous y connecter.

3) Un exemple d'usage : une borne d'accueil

Raspbian (pixel) et un navigateur web (chromium par défaut) en mode “kiosk” : ouverture automatique d'un navigateur web en mode plein écran au démarrage de raspbian

Les intentions :

1) configurer le fichier d'initialisation de LXDE pour qu'il pointe directement sur la page web que l'on souhaite afficher

2) empêcher quelconque mise en veille, arrêt inopiné du raspi

3) supprimer la souris à l'écran

4) permettre une prise en main et gestion à distance

5) programmer le lancement et la mise hors tension du raspi

6) rédiger un script permettant de synchroniser notre outil de résa GRR sur un écran accessible depuis l'accueil

En pratique :

1) il faut éditer le fichier de config de LXDE,

il est dans /home/pi/.config/lxsession/LXDE-pi/autostart avec ton éditeur favori (nano, vi …)

par défaut on a :

@lxpanel –profile LXDE-pi
@pcmanfm –desktop –profile LXDE-pi
@point-rpi

et le remplacer par (on peut conserver les 3 premières lignes ou pas) :

@xset s off
@xset s noblank
@xset -dpms
@chromium-browser –noerrdialogs –kiosk –incognito https://resa.cemea-pdll.org/102.html (l'adresse vers laquelle on pointe)

2) xset pour désactiver le DPMS et l'écran de veille (screensaver)

xset-dpms

xset s off

3) pour masquer le curseur de la souris, on peut installer un petit utilitaire nommé “unclutter” via la commande : sudo apt-get install unclutter

il se lance automatiquement

4) dans les menus “préférences” et “config” de raspbian, dans “interface”, activé SSH (pour le contrôle à distance en ligne de commandes) et VNC (pour le contrôle à distance en mode graphique)

- redémarrer le raspi

- changer le mot 2 passe pour SSH et VNC (c le même) on peut aussi y accéder via le menu préférences

- si cela n'est pas fait tout seul par votre routeur, on doit récupérer l'adresse MAC du raspi via la commande “ifconfig” dans un terminal

(si il est connecté en wifi, chercher la ligne qui commence par “wlan0”, si il est connecté en ethernet, chercher la ligne qui commence par “enx”, puis ligne “ether” on a l'adresse MAC (gpe de 6 fois 2 caractères séparé par des “:” exemple b8:27:eb:37:1b:0f)

- pour communiquer via VNC avec le raspi, on doit installer VNC viewer

https://www.realvnc.com/fr/connect/download/viewer/

5) pour arrêter le raspi on va privilégier une solution physique plutot qu'un logiciel = programmateur mécanique

6) rédaction du script qui va bien

D'autres idées ?

/var/www/clients/client0/web36/web/data/pages/technique/raspberryscreen.txt · Dernière modification: 2019/01/24 22:47 (modification externe)