technique:os-nas

Faire son NAS

Quel OS choisir ?

Minimum requis: (1 à 4 utilisateurs)

  1. Processeur 64bit
  2. 8 Go RAM (+ conseillé)
  3. 8 Go d'espace disque, SSD conseillé
  4. 1 Disque dur interne
  5. 1 port ethernet

Minimum requis:

  1. Processeur 64bit ou 32(x86)
  2. 1 Go RAM
  3. 4 Go d'espace disque (+ que la RAM) pour le system, pour les data, en fonction des besoins
  4. 1 Disque dur interne
  5. 1 port ethernet (giga-ethernet si possible)

Source : https://www.abyssproject.net/2017/03/installation-de-openmediavault/

https://www.abyssproject.net/2017/04/openmediavault-extras-dnla-torrents-et-ups/

Une bonne série de conseils, tutos sur la mis en place de OMV : https://blog.shevarezo.fr/post/2017/01/10/projet-nas-home-etude-projet-partie-1

Télécharger l'OS ici (version 4 : stable, version 5 : béta)
Avec rufus, le mettre sur une clé USB pour qu'elle soit bootable.
Au démarrage, 3 options s'offrent à nous : Install, Install (serial console), et advanced options. Si l'on ne choisit rien il boot automatiquement sur Install.
Il faut ensuite choisir le langage, le choix de la région, la disposition du clavier.
Il faut ensuite choisir un nom de machine (NAS-L) et renseigner le domaine (ici, local)
Création du mot de passe superutilisateur.. ATTENTION ! Bien le renseigner dans la base de mot de passe wink
Sélectionner le disque à partitionner (ne pas prendre la clé usb). Le disque sélectionné sera celui qui sera utilisé pour héberger le système uniquement ; les données à partager s'il y en a devront être stockées obligtoirement sur une autre disque (ou une autre partition, si l'installation est effectuée manuellement à partir d'une Debian).
Formatage des partitions, il propose 2 partitions par défaut : (une ext4 + une swap). Faut-il appliquer les changements sur les disques : OUI
Choisir le pays miroir de l'archive Debian (par défaut ftp.fr.debian.org)
On peut renseigner un proxy, ici j'ai laissé vide.

Reboot. Penser à retirer la clé USB.
L'adresse IP est affichée quand le serveur redémarre. Il est maintenant possible de se connecter sur l'interface web.
Par défaut : user = admin ; password = openmediavault
Il faut changer le mot de passe de l'interface web dans Système/Paramètres généraux/ Sécurité Administrateur
Systeme / Date et Heure : Activer le service NTP sur pool.ntp.org
Ensuite mettre l'IP en statique dans Système/Réseaux/Interfaces / Sélectionner la carte réseau et Modifier.

Il faut savoir que par défaut, OpenMediavault utilise tout l'espace disque pour l'installation. Il n'est pas possible de partitionner son disque à l'install.
J'ai dû booter sur Gparted (préalablement installé sur une clé avec Rufus) afin de réduire la partition système et créer une nouvelle partition (sda3) en ext4 pour les datas.Cette étape n'est pas nécessaire si on a 2 disques différents, on peut en allouer un au système et un aux datas. Mais dans ce cas là, je n'ai qu'un disque.
Ensuite aller dans Stockage / Systèmes de fichiers, cliquer sur sda3, et Monter.

On peut ensuite créer un dossier partagé (si l'on ne fait pas l'étape précédente, on ne peut pas sélectionner de périphérique sur lequel sera le dossier).
Dans : Gestion des droits d'accès / Ajouter. Renseigner un nom de dossier. Périphérique = disque monté (ou partition montée). Attention aux permissions, par défaut : Lecture & écriture pour admin et user, lecture pour les autres.

Pour accéder au dossier partagé depuis Windows, il faut activer Samba. Aller dans SMB/CIFS et cliquer sur activer.
Ensuite dans SMB/CIFS et l'onglet Partages il faut ajouter le dossier partagé.

Télécharger le plugin openmediavault extrasorg version 5.2.1 ici
Puis dans Plugins / Télécharger le fichier deb. Dans la barre de recherche taper “extra”, trouver le plugin et l'installer.
L'onglet OMV-Extras se rajoute. Rebooter.
OMV-Extras/Docker/Docker/Install + Portainer/Install

root@NAS-L# nano /etc/openmediavault/config.xml

ctrl w (search: mntent) sur la ligne <opts>, enlever “,noexec”, enregistrer, quitter

root@NAS-L# omv-salt deploy run fstab
root@NAS-L# reboot

root@NAS-L:~# cat /proc/mounts
regarder la ligne /dev/ = indique ?

Dossiers partagés / Ajouter / Mettre en tous : lecture/écriture
Créer : Config / Kids / Movies / TV

SMB/CIFS : Activer
Partages/Ajouter/ Public:invités seuls (+ Activer la poubelle ??) . Pour chaque dossier créé. Appliquer les changements.

OMV-Extras / Docker / Portainer > Open Web / Mettre un mot de passe
Aller dans Local / puis Connect / Cliquer sur la bannière / Puis “Container” / Add container / le nommer “plex” / Aller sur https://hub.docker.com/u/linuxserver / Dans la barre de recherche taper “plex” / Ou sinon aller sur : https://hub.docker.com/r/linuxserver/plex

---
version: "2"
services:
  plex:
    image: linuxserver/plex
    container_name: plex
    network_mode: host
    environment:
      - PUID=1000
      - PGID=1000
      - VERSION=docker
      - UMASK_SET=022 #optional
      - PLEX_CLAIM= #optional
    volumes:
      - /path/to/library:/config
      - path/to/tvseries:/tv
      - /path/to/movies:/movies
    restart: unless-stopped

Se servir des informations pour remplir la page du portainer:
Image = linuxserver/plex
Advanced container settings / Network = host
Se connecter sur le NAS: root@NAS-L:~# id admin Aller dans ENV, appuyer sur +add environment variable (4fois)name: PUID value: 998
name: PGID value: 100
name: VERSION value: docker
name: UMASK_SET value: 022

Aller dans Volumes et dans Volume mapping ajouter 4 volumes, et cliquer sur “blind” pour chacun.
container :/config

container :/kids
container :/movies
container :/tv
Aller sur l'interface web : Gestion des droits d'accès / Dossiers partagés / cliquer sur “chemin relatif” par exemple > la flèche / Columns / cocher chemin absolu.
Clic droit sur la case du chemin absolu (de la ligne Config par exemple) / Inspecter l'élément / copier le chemin et le coller dans la ligne host du portainer. Le faire pour chacun des dossiers.
/srv/dev-disk-by-id-ata-Hitachi_HDS721032CLA362_JP1470HR19KPUW-part3/Kids

Sur la ligne du chemin de config, rajouter /Plex/ à la fin:
/srv/dev-disk-by-id-ata-Hitachi_HDS721032CLA362_JP1470HR19KPUW-part3/Config/Plex/

Aller dans Restart Policy / choisir unless stopped Refaire un tour sur chaque onglet pour vérifier que chaque paramètre a bien été pris en compte.
Cliquer sur “Deploy the container”

Dans le navigateur aller sur :
http://[adresse-ip-du-nas]:32400/web/index.html
et cliquer sur “réclamer le serveur”

Minidnla (renommé ReadyMedia) est un logiciel développé par un employé de Netgear pour leur solution NAS ReadyNAS. Reconnu comme très stable et très autonome et sans doute le meilleur serveur dlna sous debian/ubuntu.

Installer le plugin OMV Extra à partir du .deb selon votre version d'OMV (V4 ou V5 voir-ci-dessus), Mettre à jour la liste des plugins et installer le plugin openmediavault-omvextraorg , puis mettre à jour la liste des paquets et installer openmediavault-minidlna.

Dans l'onglet Minidnla, définir le partage samba qui est le lieu de réception des fichiers.

Attention, il y a un distingo entre les utilisateurs, les groupes et les partages (au sens d'accès sur le serveur via Linux par exemple, avec des droits ACL) et les partages SMB qui ne sont liés qu'au protocole samba d'accès aux fichiers qui peut découler des partages globaux.

Et c'est tout :-)

Les fichiers multimedia déposés dans ce partage via samba seront accessibles par tout périphérique compatibles avec le protocol DLNA (TV, VLC sur tout PC, Android…).

OMV et serveur web et autres applications

Pour sauvegarder sa configuration Kodi et éventuellement l'importer, on peut utiliser l'extension “backup”.
Il faut:

  1. Ouvrir Kodi
  2. Cliquer sur extensions
  3. Aller sur l'icône de configuration (le carton)
  4. Choisir “installer depuis un dépôt”
  5. Kodi Add-on repository
  6. Extensions programmes
  7. Choisir Backup et l'installer.

Une fois l'application lancée, dans “ouvrir les paramètres” il faut choisir le chemin de destination de la sauvegarde.

  • Catch-up TV & more : permet de regarder des programmes en live ou replay
  • The crew : streaming sportif

Configuration NAS

Le serveur multimédia partage sur le réseau les dossiers indexés par défaut photo, video, music
Il n'est pas possible d'affiner les droits

Pour chaque dossier que le serveur multimédia partage, on ne peut pas attribuer des droits aux sous dossiers. Il partage tout le dossier.

Attention donc aux conflits de droits

  • technique/os-nas.txt
  • Dernière modification: 2021/03/22 16:56
  • de marionr